Nous avons fait le constat aujourd'hui que la justice en France et en Belgique ne respectait pas systématiquement l'intérêt supèrieur de l'enfant.
La CIDE (Convention Internationale des Droits de l'ENfant) détaille pourtant ici les droits de l'enfant en mentionnant bien que celui-ci à le droit d'avoir une famille.
Il a donc le droit de voir l'intégralité de sa famille que cela soit sa famille du côté de la mère comme sa famille du côté de son père.
Pourtant, la justice ne punit pas suffisamment les parents indélicats qui ne respectent pas les droits de garde stipulés dans les jugements. Pourtant la loi prévoit via l'article 227-5 du code pénal de punir les parents provoquant des NRE (Non-Représentation d'Enfants).
Dans la réalité, ces sanctions sont très rarement appliquées.Le parent négligeant le jugement risque bien souvent au mieux qu'un rappel à la loi. Nous souhaitons donc que les NRE soient sanctionnées dès la première infraction pour que nos enfants puissent voir équitablement leurs 2 parents et toute la famille rattachée à chacun de ses parents.
De plus, la résidence alternée qui ne représente que 12% des droits de garde prononcés par les juges devrait être proposée en premier lieu lors d'une séparation.